mallaroni_edited.jpg
Famille Mallaroni

Le GAEC d'Urtolu

Mallaroni_brebis_image facebook_verifier

Les hommes et les femmes de l'exploitation

Le Groupement agricole d'exploitation en commun d'Urtolu - Fromagerie Mallaroni, situé dans la vallée du même nom sur la commune de Sartène en Corse, est avant tout une histoire de famille et de belles rencontres. 

L'histoire commence en 1998 avec Jean-Pierre Mallaroni le fondateur et l'initiateur de cette belle aventure. Il décide de s'installer comme berger après un DESS en biologie et quelques années d'enseignements. Il emmènera dans son aventure son frère Manuel Mallaroni en 2005. Le premier s'occupera des terres, des brebis et de la traite et l'autre fabriquera le fromage et le vendra. 

En 2008, c'est Sarah et Christophe Cerrut qui les rejoindront. Ils avaient connu Jean-Pierre au lycée agricole sept ans plus tôt et voisins de l'exploitation, les agriculteurs s'interrogent sur l'idée d'un regroupement et trouvent la réponse dans le GAEC.

Quelques années plus tard, en 2011 c'est Gabrielle la femme de Manou qui rejoint l'aventure au côté de son mari à la fromagerie et la commercialisation. 

En 2018, c'est la sœur Vannina Mallaroni urbaniste de métier mais passionné de fromage depuis toujours qui intégrera l'aventure.

Une exploitation moderne, nourrie des traditions

Aujourd'hui, le GAEC compte 400 brebis de race corse pacageant sur les terres verdoyantes et paisibles de la vallée de l'Urtolu au lieu-dit « Lezza » à Sartène. 

L'exploitation culmine à moins de 100 mètres d'altitude et se situe à moins de 10 km de la mer, elle offre une végétation spécifique qui sont expression de ce relief, de ce sol granitique et de ce climat.

Jean-Pierre Mallaroni et Sarah Cerruti s'occupent de la mise en valeur des terres, du troupeau et de la traite. L'ensemble des tâches (traite, travail des sols, distribution du foin...) sont largement mécanisées ce qui améliore les conditions de travail de chacun. 

Les brebis, elles sont toutes l'année en liberté, leur alimentation provient de la pâture et du fourrage de l'exploitation, le complément en céréales provient de la coopérative de Vadime en Corse, ce qui permet de produire un lait d'une grande qualité qui exprime tout le terroir Sartenais. 

Enfin, à partir du lait cru de brebis de la production Gabrielle et Vannina Mallaroni confectionnent avec savoir-faire le fromage de type sartenais, dans le respect de la tradition il est fumé, tout comme le brocciu passu. 

Le brocciu frais lui est sorti délicatement à l'écumoire et est livré chaud tous les jours de fabrication. En fin de saison le « beurre blanc » qui est un beurre cru demi-sel au lait de brebis, est fabriqué au moment où les taux de matière grasse du lait sont les plus haut et donc très profitables à la fabrication de ce met rare. 

Tous ces produits fermiers sont réalisés dans le respect des saisons et des traditions dans des conditions moderne de transformation et de travail.

Un mode d'élevage respectueux de l'environnement de l'animal

La quasi-totalité de l'alimentation des animaux est produite sur l'exploitation. 

Les brebis sont tout le temps en liberté, l'herbe est pâturée tout au long de l'année, grâce notamment au pâturage tournant et à l'irrigation en saison plus sèche, le foin est produit d'avril à juillet pour assurer une alimentation abondante toute l'année. 

Pour le bien-être animal, selon les conditions climatiques ou la physiologie de l'animal, il peut arriver sur des périodes courtes que les brebis soient alimentées au foin en bergerie (sécheresse, neige ou période d'agnelage) à l'abri.